Quelle ne fut pas notre surprise d’apprendre dans la presse que Madame Chevalier, Préfète des PO, et Monsieur Jean-Marc Pujol, Président de Perpignan Méditerranée Métropole, faisaient un déplacement officiel sur notre commune ce lundi 28 septembre.

En qualité de Conseillers municipaux, nous n’avons été ni informés ni invités.

Le Maire du Barcarès, loin des discours consensuels rédigés par son plumitif, montre une nouvelle fois son mépris envers les élus d’opposition en refusant de les convier à une simple visite protocolaire.

Peut-être souffre-t-il d’une forme d’amnésie au point de penser qu’en 2014 il a obtenu 100% des suffrages et la totalité des sièges au Conseil municipal.

Mais nous sommes habitués à son comportement primaire et irrespectueux. Nous ne sommes jamais invités aux manifestations officielles, ni aux inaugurations, sans compter notre censure sur le bulletin municipal.

Nous aurions également souhaité voir Monsieur Pujol lors du Conseil municipal traitant de la création de la Communauté urbaine, plutôt que d’avoir à supporter une logorrhée assommante du Maire du Barcarès qui, quelques mois auparavant, faisait voter au Conseil municipal une motion rejetant tous les points de la réforme territoriale ; réforme permettant justement la création de cette Communauté urbaine.

Aussi face à ce mépris nous boycotterons le Conseil municipal du mardi 29 septembre en guise de protestation.

Sabine Muller et Yvan Naya-Dubois
Conseillers municipaux