On ne peut parler du Barcarès sans le remettre dans le contexte national et international actuel ; certains ont d’ailleurs pris l’habitude de surfer sur la vague Émotion, à chaque fois que celle-ci pouvait les porter… ou plutôt leur apporter maints avantages, de reconnaissance surtout. De là à dire qu’il est nécessaire de faire parler de soi, pour exister… il n’y a qu’un pas !
2016 a donc vécu la période difficile des attentats, avec son lot de conséquences, vérités et inepties.
Le microcosme barcarésien, comme tout le territoire, a été impacté par ces événements, et en garde une trace indélébile et profonde, entre tristesse et colère.
Notre petite commune balnéaire et familiale, a navigué, en cette année 2016, tantôt sur une mer d’huile, tantôt en eaux troubles, suivants les courants plus ou moins violents, qui ont secoué l’étendard de la « démocratie (?) barcarésienne »

Janvier ou « Les copains d’abord »

Des vœux de la municipalité « grandioses », en grande pompe avec nos impôts, un one-man-show terne sur prompteur (n’est pas Yvan Naya-Dubois qui veut !) pour une ode à la majorité. On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même. « Mais derrière la façade d’un spectacle, il y a les coulisses où l’on touche du doigt l’absurdité de cette gestion municipale »

Quant aux vœux de notre groupe « Citoyens et Barcarésiens », ils se sont déroulés sans flonflons ni flagornerie, simplement teintés de convivialité et de sérénité avec de beaux discours de nos élus et d’élus départementaux qui nous ont fait l’honneur d’être présents ce jour-là, à nos côtés. Nous avons pu présenter un bilan positif de nos actions et soutien aux Barcarésiens, pour lesquels nous savons, malgré nos occupations familiales et professionnelles, accorder notre temps et offrir nos compétences. Notre équipe étant pluridisciplinaire nous parvenons à couvrir leurs principales demandes.

Autre temps fort de ce mois de janvier avec le passage de l’Agglo à la Communauté Urbaine : PERPIGNAN MEDITERRANEE METROPOLE (36 communes), compétente entre autres en matière de voirie, de politique de l’habitat, en ce qui concerne les zones d’activités économiques et le PLU intercommunal. Sur le plan financier, cette transformation ne devrait pas avoir d’impact budgétaire sur notre commune.
Et hop, un nouveau surf sur la vague PMM, où l’on tente   « de se refaire une virginité en briguant la vice-présidence »

D’ailleurs, le journal « L’Ouillade » lance un quasi appel au peuple ,« l’Appel du 8 janvier 2016 » en désignant l’homme de l’année, ou « Comment plébisciter 21 ans de règne alternatif entre 2 époux, entrecoupé de condamnations, d’inéligibilité, de privation de droits civiques ».

Février ou «J’irais où tu iras » surtout si je peux en tirer un quelconque avantage

Participation entière de notre équipe aux journées mondiales des zones humides : nous avons encore et sans contrepartie aucune, donné de notre temps et de notre sueur pour le nettoyage du Parc des Dosses, par grand vent ce samedi-là. En absence d’échéance électorale en 2016, nous n’avons aperçu aucun des protagonistes, candidats aux élections départementales 2015, qui avaient, reportage photo à l’appui, participé à cette journée « Nature »… pas un seul membre de l’équipe municipale, pas même monsieur le maire en costume comme la fois précédente… Il est vrai que pour accomplir cette tâche, le costume était de rigueur… s’entend le complet treillis/polaire/parka et non le costume 3 pièces ! Eh oui, ça se passe comme ça quand l’objet de la motivation principale (se faire voir pour se faire élire) a disparu ! Voilà ce qui arrive quand l’intérêt personnel prime sur l’intérêt général !

Printemps : Le Grand Carnaval ou le débat d’orientation budgétaire

Faut-il en rire ou en pleurer quand on lit que le bilan 2015 connaît un excédent de 3,3 millions d’euros ? Il faut juste savoir lire entre les lignes : il s’agit uniquement d’un excédent de la section de fonctionnement ! D’ailleurs on se garde bien de préciser à combien se monte la dette de la commune : une simple allusion est envoyée, telle une gifle pour rassurer le Barcarésien lambda : « Aucun emprunt nouveau n’a été contracté ». Une telle affirmation ferme d’emblée les questions éventuelles et l’inquiétude bien légitime des habitants.

22 mars 2016 : l’obscurantisme et la barbarie frappent nos amis Belges

Mai : « Je te promets… »

Audience correctionnelle du 19 mai reportée au 20 octobre mais ce sera la dernière fois que AF et JMP pourront user de cette possibilité.

Juin : Chercher l’intrus…

« Cette erreur c’est la présence dans la délégation, comme en atteste la photo, d’une personne qui a perdu son statut d’élue suite à une condamnation pour prise illégale d’intérêt, à 5 ans d’inéligibilité, 10000 € d’amende et 18 mois de prison avec sursis en 2010.

Cette personne, convoquée le 29 septembre 2016 devant le Tribunal correctionnel dans le cadre d’une affaire pour délit de favoritisme, n’est autre que Joëlle Ferrand.

Que vient donc faire cette personne dans une délégation d’élus du département? Qui a payé le déplacement de cette dame qui ne possède aucun mandat électif ?

Question toujours en suspens : qui a payé les frais de cette escapade parisienne ??? »

8 Juin : quand la balance penche du bon côté

Comment oser se targuer de probité (droiture, bonne foi, honnêteté, intégrité) quand on a été condamnée pour fraude fiscale, prise illégale d’intérêt et que l’on est attendue en correctionnelle pour délit de favoritisme ? Oser, toujours oser… on sait de qui c’est l’apanage ; mais cette fois-ci les instances nationales ont vu clair… C’est donc foutu pour l’immunité parlementaire !!! Le grand boulevard soit disant ouvert, est en grands travaux.. y no pasarà !!!
Ce sera le Député Siré qui sera choisi pour les législatives 2017 ! Claque mémorable !!!

Conseil municipal du 16 juin : « C’est un scandale !!! »

Les conseillers C&B quittent la séance après avoir subi de la part du maire, invectives, propos diffamants, les interpellant tour à tour sur leur vie privée… et ce bien sûr, une fois qu’un huis clos (entaché d’irrégularités) ait été instauré. Pas vu pas pris ! No witness !

18 juin : on se « peopolise », on se met en avant encore et toujours…
Remise des prix Zakhor… no comment

 

Juillet : Le Barcarès, c’est la fête…le jour, la nuit… quoiqu’il arrive

Devant un Lydia revenu à ses couleurs d’origine, l’Electrobeach bat son plein : la machine est lancée…

14 juillet, l’attentat de Nice vient grever la fête de tristesse et de colère…mais l’homme de l’année, l’homme providentiel, celui qui surfe sur n’importe qu’elle actualité en jouant sur le fil de l’émotion, dit : « Allumez vos portables » et tous les portables s’allument ! C’est ça la magie du Barcarès, entre mise en scène et couverture tirée à soi !

Août : Relaxe de notre élue Sabine Muller

Le mardi 3 août 2016, le Tribunal correctionnel de Perpignan a rendu son délibéré dans le cadre d’une plainte en diffamation d’Alain Ferrand contre notre élue Sabine Muller.

Le juge a prononcé une relaxe à l’encontre de Sabine Muller ainsi que le rejet de toute indemnisation au profit du Maire du Barcarès.

Le juge s’appuie sur l’absence d’éléments matériels.

Encore l’argent du contribuable jeté par la fenêtre puisque AF était représenté par des ténors du barreau aux frais des Barcarésiens… ce qui n’était pas le cas pour S. Muller.

Septembre : Rentrée pour tous

Nouvelle DGS : Mme Aline Villard qui n’est autre que l’épouse de Fabrice Villard, ancien directeur de cabinet de l’ex-maire de Perpignan, Jean-Paul Alduy, a pris ses fonctions à la tête des Services Municipaux.

Jeudi 29 septembre :  Joëlle Ferrand, ancien maire condamné, avait une nouvelle fois rendez-vous dans des locaux qu’elle connait bien : le Tribunal correctionnel de Perpignan.

Dans cette affaire mêlant délit de favoritisme et absence de marché public, selon l’acte d’accusation, nous tenons à rappeler que nos deux élus se sont portés partie civile et payent sur leurs deniers personnels, leurs avocats, contrairement à Joëlle Ferrand qui s’est payé des ténors du barreau venant de Paris et de Montpellier, sur le dos des contribuables barcarésiens. Avec l’argent des autres, on peut tout faire.

Et ce ne fut pas une surprise pour nous, que les avocats demandent un report d’audience et l’obtiennent. Une nouvelle date a donc été fixée au 9 février 2017 à 14h00. »

Octobre / Novembre : redescendons sur Terre

« L’Association des Contribuables Associés,(…) a donné une note à la gestion de notre très cher Maire.
http://www.contribuables.org/argus-des-communes/?p=page-2&code-postal=66420&commune=66017

Qui ment ? Où va l’argent ? Quelles actions réelles depuis 1995 ? Autant de questions que vous, contribuables barcarésiens, devez vous poser. »

20 octobre : le Tribunal Correctionnel a requis une peine d’inéligibilité contre le maire du Barcarès… quant à son adjoint JMP, il répond pour une prise illégale d’intérêt.

Décembre : La démesure ça se paie 1 euros /personne les week-end à partir de 13 h

De tous les marchés de Noël de France, des plus anciens aux plus célèbres et fréquentés, celui du Barcarès est le seul payant le WE… faut dire qu’en semaine on ne voit pas grand monde, il n’y avait qu’à écouter se lamenter les commerçants qui parlaient de leur chiffre d’affaires… pas étonnant que le marché de Noël ait joué les prolongations… et pas sûr du tout que cette mesure ait été porteuse, commercialement parlant ! Certains d’ailleurs crient à la catastrophe !

Le 1er décembre : malgré les chefs d’accusation et le réquisitoire des avocats contre A.F et J.M.P, ces derniers sont relaxés dans les deux affaires

Si cette année nous avons privilégié cette rétrospective sur notre site, c’est que vous, lecteurs et sympathisants, vous puissiez avoir une vue succincte des évènements de notre ville.

C’est aussi parce que nous sommes toujours victimes de la « censure royale » qui nous refuse un encart dans le magazine communal « L’Ecoute » ainsi que l’exigent la loi et les tribunaux.

L’an passé nous avions publié notre journal sur nos deniers, en espérant pouvoir assurer la continuité de cette publication trimestre par trimestre.

N’étant pas de ceux qui se servent de l’argent public, l’argent de vos impôts pour valoriser leurs actions et faire leur propagande, nous n’avons pu, faute de moyens, mener à bien notre projet d’information régulière sous format papier. C’est bien trop onéreux pour une petite association comme la nôtre.

Nous vous donnons donc rdv sur la page FB de Citoyens & Barcarésiens ainsi que sur notre site, qui, vous l’avez peut-être constaté, arbore un nouveau logo.