Certains préfèrent gesticuler, faire du bruit pour mieux cacher leurs magouilles et faire croire aux crédules que tout va bien en multipliant les apéros, les repas…

Nous, nous préférons le travail de fond, sérieux et studieux au service des Barcarésiens.

La rentrée de la majorité municipale est décidément bien chargée : 5 élus et anciens élus passent en correctionnelle entre septembre et novembre 2016. Le travail de fond a fini par payer. Certes cela n’a pas été facile face aux ricanements, aux injures… Aujourd’hui, nous avons atteint la première étape. Reste maintenant à la justice de rendre son verdict. Cinq dossiers correctionnels pour lesquels Sabine Muller et Yvan Naya-Dubois se sont personnellement portés partie civile, sur leurs deniers personnel contrairement à cette majorité municipale qui se fait payer les avocats sur le dos des contribuables « anesthésiés » par les paillettes.

Dans ce combat, nous sommes heureux de voir que l’Association nationale ANTICOR, par le biais de son groupe local Anticor66 soit à nos côtés et se soit également porté partie civile. Merci pour ce soutien de poids.

14380024_1640034702955470_4095748704198868945_o

Extrait du journal de 8h00 de France Bleu Roussillon du 19 septembre 2016 avec l’intervention du représentant d’anticor66.